Séville, la belle andalouse

 

Séville, la belle andalouse

Traversée par le fleuve Guadalquivir et quatrième ville d'Espagne,

la capitale de l'Andalousie vous charmera par ses nombreux joyaux architecturaux

comme la Plaza de Espana, la Giralda ou encore l'Alcazar..

Séville est aussi une ville où il fait bon vivre,

et en passant de bar à tapas en bars à vins au son du flamenco,

vous apprendrez à faire la fête à la manière andalouse...

 

Seville eee

 

 

Située dans la province du même nom et dans la communauté autonome d'Andalousie, Séville est une ville du sud de l'Espagne qui compte près de 700.000 habitants sans compter toute la zone urbaine. La ville qui est traversée par le fleuve Guadalquivir, est située au centre d'une riche région agricole et est aussi le centre économique et politique de l'Andalousie. Il s'agit donc d'une des plus importantes villes du sud de l'Europe.

Séville qui est réputée pour la douceur de son climat tout au long de l'année est une des destinations touristiques très prisées d'Europe du sud.

Riche d'un passé historique extraordinaire, Séville est dotée, outre ses nombreux monuments et joyaux architecturaux, d'un patrimoine artistique impressionnant. De nombreux artistes y sont nés et y ont oeuvrés.

Cité importante de l'histoire espagnole, Séville a connu durant plusieurs siècles la cohabitation entre les cultures chrétiennes et musulmanes et n'a jamais cessé de jouer un rôle important au niveau politique, militaire, économique ou encore culturel de la péninsule ibérique et ce depuis l'époque romaine jusqu'à nos jours.

 

Seville 204                        Seville 205                 

              Les remparts de Macarena                                                                                                      L'Alcazar

 

L'histoire de Séville est liée à celle de son fleuve, le Guadalquivir. Depuis un millénaire avant Jésus-Christ, la ville a toujours été un port fluvial reliant l'arrière-pays de l'Andalousie à l'océan Atlantique.

Appelée Hispalis par Jules César en 49 avant J.-C, Séville devint une colonie officielle de l'empire romain. Des romains qui gouvernèrent sur l'Espagne pendant plus de six siècles et qui changèrent l'aspect des villes et des campagnes en construisant aqueducs et grandes routes bien droites pour relier les villes principales.

A quelques kilomètres de la ville, on peut encore admirer de remarquables exemples de l'architecture romaine comme les maisons De Exedra, Hylas ou Los Pajaros ou encore l'amphithéatre d'une capacité de 25.000 personnes. Séville eut aussi un statut privilégié durant l'occupation romaine car la ville fut le berceau de deux empereurs, Trajan et Hadrien.

Après les romains , c'est la civilisation arabe qui dominera en Andalousie pendant près de 800 ans à partir de l'an 711 et qui apportera l'impact le plus durable sur la ville. Une domination qui se termina en 1492 lorsque les Monarques catholiques chassèrent le dernier roi maure de Grenade.

La plupart des monuments les plus célèbres de Séville datent de cette époque dont la Torre del Oro, le quartier de Triana, la Giralda, les remparts de la Macarena ou encore l'Alcazar.

Après la conquête de Grenade par les chrétiens, l'Espagne entra dans une ère de prospérité et la conquête des Amériques par Christophe Colomb fit de Séville certainement la ville la plus riche d'Espagne car dès 1503, elle se vit accorder le monopole du commerce entre le pays et le nouveau continent.

Bien que Madrid, petite ville à l'époque, fut choisie comme capitale de l'Espagne, c'est Séville qui resta le centre économique du pays jusqu'au XVIIe siècle. De nombreux édifices de style baroque et encore de style renaissance furent d'ailleurs construits durant cette période.

Malheureusement par la suite, une partie de toutes ces richesses fut dilapidée par la guerre de succession entre les Habsbourg et les Bourbons avant les disputes avec la France qui entraînèrent les guerres napoléoniènnes. S'ensuit alors l'abdication du roi Carlos IV pour le frère de Napoléon Bonaparte.

Mais la guerre continua dans la péninsule et finalement les français seront chassés du pays par les partisans des Bourbons avec l'aide des anglais. D'autres conflits éclatèrent encore malgré le retour des Bourbons et l'Espagne en paya les séquelles et commença à perdre ses colonnies.

Le déclin économique s'accentua à XIXe et XXe siècle conduisant le pays dans la pauvreté et créant des conflits politiques qui débouchèrent finalement sur la guerre civile avec la venue au pouvoir du Général Franco instaurant une politique dictatoriale de 1939 à 1975.

Malgré cette politique, le tourisme de masse commença à s'installer en Espagne dès 1962 et le pays devint rapidement, après la mort de Franco, une destination de plus en plus prisée. L'Espagne retrouva alors rapidement une économie stable.

Avec l'Exposition Universelle de 1992, Séville parvint à revenir au premier plan dans l'actualité internationale grâce à ses nombreux atouts touristiques et culturels.

Aujourd'hui et d'après l'agence mondiale du tourisme, 60 millions de personnes se rendent chaque année en Espagne et Séville est la troisième ville la plus visitée du pays après Barcelone et Madrid.

 

Seville 202                    Sev 1

                           Place d'Espagne                                                                                             Place d'Espagne

 

Source des textes : documents et informations sur place, Wikipédia, Sevillatourist.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Date de dernière mise à jour : 12/06/2019

  • 9 votes. Moyenne 4.44 sur 5.

Ajouter un commentaire